Allemagne: vers une révision de la loi sur l’avortement héritée du régime nazi

La gynécologue allemande Kristina Hänel condamnée à 6000 euros d’amende pour avoir simplement écrit sur son site internet qu’elle réalisait des avortements. Cette sentence a été prononcée l’an dernier. Depuis, cette femme de 61 ans est devenue le visage des Allemands qui luttent pour légaliser l’interruption volontaire de grossesse (IVG) et mieux informer les femmes.[…]