Le 28 septembre au Mans

Rassemblement à 18h

devant l’hôpital du Bailleul – La Flèche

 

Depuis janvier, on ne peut plus avorter à l’hôpital Bailleul. « Sur les cinq gynécologues en poste, trois ont fait valoir leur clause de conscience, qui permet à un médecin de refuser la réalisation d’un acte médical s’il l’estime contraire à ses convictions personnelles. Un autre praticien est parti à la retraite, et ce poste vacant a occasionné une réorganisation des services. Plus aucun professionnel n’est donc en mesure de pratiquer les avortements ».